Entête

Les romans historiques

Le roman historique est bien évidemment le genre littéraire par excellence pour tout passionné d’Histoire et d’écriture romanesque. Mais c’est un genre qui peut se concevoir de façons fort différentes. L’Histoire peut n’y être que le décor du récit, le prétexte à raconter une histoire qu’on aurait pu éventuellement imaginer dans un autre contexte. L’action est là privilégiée, la période choisie faisant office de faire-valoir. On peut aussi avoir choisi telle époque de l’Histoire pour en mettre en scène certains personnages éminents, connus de tous, dans une perspective purement romanesque, prenant à l’occasion quelque liberté avec la réalité historique, jusqu’à parfois la travestir. On peut enfin –et c’est ma conception du roman historique- puiser dans la réalité de l’Histoire, matière à raconter, en s’intéressant à des événements oubliés, et révélateurs d’une époque, ou à des personnages dont la postérité a déformé le souvenir. Il convient alors de s’astreindre à coller au plus près de la vérité historique, en s’appuyant sur une solide documentation et ce, sans que pour autant, le souci de l’exactitude n’entrave l’imagination. Le récit alors raconte l’Histoire, le romancier se donnant pour tâche de lui rendre vie. C’est là ce que j’essaie de faire. J’espère y être jusqu’alors parvenu.


2008 : La Louve de Blois - Editions CLD

La Louve de Blois
La Louve de Blois

Ce roman traite d’un épisode de l'histoire de Blois, peu connu, en dépit de sa vive résonance historique et des perspectives tragiques qu'il ouvrit : le jeudi 25 mai 1171, à Blois, trente-trois Juifs (soit un tiers de la communauté juive de la ville) ont été brûlés vif, accusés du crime rituel d’un enfant chrétien, sans que nul cadavre n’ait été retrouvé, sans aucune preuve et sans la moindre enquête !

Avec « L'affaire de Blois » apparaît en France la première accusation de crime rituel et, en Europe, la première mise à mort collective liée à une simple rumeur.

Bien des massacres allaient, au fil des siècles, suivre ce triste précédent ! C'est par des lettres de l'époque, rapportant le récit des rescapés, que l'on connaît les détails de l'affaire. Quatre de ces lettres (ainsi que des transcriptions plus tardives) ont été retrouvées qui toutes se recoupent pour l'essentiel. Ces recherches ont été menées par des historiens américains et israéliens, Robert Chazan, Bernard Blumenkranz et Susan L. Einbinder notamment.

Et les faits, tels qu'ils apparaissent dans leur déroulement, sont des plus inattendus, puisqu’à l'origine de cette terrible exécution collective se trouve en effet une banale histoire d'amour et d'adultère ! C’est cette histoire que raconte La Louve de Blois.

Thibaut V, le comte de Blois, est amoureux de Polcelina, une jeune veuve de sa juiverie. L'affaire scandalise la communauté juive de la ville et déclenche la féroce jalousie de la comtesse Alix, fille d'Aliénor d'Aquitaine et du roi Louis VII. Pour autant Thibaut ne renonce pas à sa liaison, s'attirant l'hostilité croissante de son épouse, mais aussi de ses vassaux et de ses serfs. C'est alors qu'un soldat prétend avoir vu un pelletier juif jeter en Loire le corps d'un enfant...

Remise de prix
Aux Rendez-vous de l’Histoire, M. Michenko, président de la banque CIC-Ouest, remet à René Bruneau le Prix des Lecteurs pour son roman La Louve de Blois.

Cette affaire déroule tout l’écheveau des passions humaines : passion amoureuse et d'argent, voracité du pouvoir, passion religieuse aussi qui dresse face à face l'intransigeance des uns et l'exaltation des autres. Elle montre aussi comment l'intolérance ordinaire, d'où qu'elle vienne, avec ses préjugés solidement ancrés, sert les visées du fanatisme et de l'ambition. La louve de Blois emporte ainsi ses lecteurs dans une grande et belle histoire d'amour, de folle sensualité, mais aussi de haine, une histoire de pouvoir et d’ambitions, de ferveur et d’égarements, qu’agitent les mille remous de la vie, pleine de tendresse et de fureur, de joies et de misère, de mort et d'espérance...

Retrouvez La Louve de Blois dans toutes les librairies mais aussi sur :
 alapage.com |  amazon.fr |  chapitre.com |  decitre.fr |  laprocure.com
 livre.fnac.com



2010 : Les Amants de la Folie-Dieu - Editions CLD

Les Amants de la Folie-Dieu
Les Amants de la Folie-Dieu

L’amour passionné de Jeanne d’Albret et d’Antoine de Bourbon, les parents d’Henri IV, dans une France déchirée par les Guerres de Religion.

La Folie-Dieu, c’est cette guerre fratricide, d’une incroyable horreur, qui 60 années durant allait jeter les Français les uns contre les autres, au nom de la religion. Règnent alors les Valois, ces rois fastueux de la Renaissance. On connaît d’eux les hauts faits, les cours brillantes, le goût pour l’art, mais on oublie volontiers qu’ils furent aussi de voraces prédateurs, ambitieux, aimant la guerre, et d’autant plus violents qu’ils étaient confrontés aux appétits grandissants de leur noblesse.

Jeanne d'Albret
Jeanne d'Albret

Dans ce monde où la plus grande exigence spirituelle le dispute à la pire des bestialités, vont s’aimer passionnément deux êtres parmi les plus en vue, Jeanne d’Albret, princesse puis reine de Navarre et Antoine de Bourbon, duc de Vendôme et prince du sang, le premier du royaume après la famille royale.

Cet amour lumineux, flamboyant, rare, sera-t-il épargné par la guerre civile et religieuse qui, en déchirant le pays, jettent les uns contre les autres, les amis, les frères, les époux ? Ou bien se pourrait-il que les amants finissent par se trouver eux-mêmes face à face, l’un comme chef des armées catholiques, l’autre comme reine des huguenots ?

Antoine Bourbon
Antoine Bourbon

C’est donc l’histoire d’un amour d’exception qui est ainsi contée, avec la belle figure de Jeanne, pure et sensuelle, déchirée entre amour et foi, avec aussi la nature brouillonne du séduisant Antoine. Ce récit chatoyant, amoureux et cruel nous conduits aussi dans l’intimité souvent surprenante des puissants de ce temps, qu’il s’agisse des rois Valois, de François 1er à Henri III, de Catherine de Médicis ou des Guises, de Coligny, ou encore d’un Ronsard méconnu, et de tant d’autres qui tous ici retrouvent, au-delà de l’image figée ou de la légende, toute leur humanité et leur vérité.

De cet amour hors du commun naîtra un de nos plus grands monarques, Henri IV, roi de France et de Navarre, qui enfin ramènera la paix religieuse en un pays exsangue. Comme en un ultime hommage au souvenir de ses parents, Jeanne et Antoine…

Retrouvez Les Amants de la Folie-Dieu dans toutes les librairies mais aussi sur :
 alapage.com |  amazon.fr |  chapitre.com |  decitre.fr |  laprocure.com
 livre.fnac.com



2011 : Les Gestapistes - Editions CLD

Les Gestapistes
Les Gestapistes
Pierre-Mary Paoli
Pierre-Mary Paoli

Comment devient-on un monstre quand rien ne vous y prédestine ? Il avait vingt ans. Il aimait le vélo, les copains et les filles. Bon fils, bon camarade, employé modèle, il démarrait une vie sans histoires.

Elle avait cinquante ans, n'était rien moins qu'une légende vivante, la sportive française la plus titrée de tous les temps, adulée, encensée.

Il s'appelait Pierre-Mary Paoli. Elle s'appelait Violette Morris.

Violette Morris
Violette Morris

Les années noires de l'Occupation devaient bouleverser leur existence. Recrutés par la Gestapo, ils allaient, séparément et parfois ensemble, décimer la Résistance, arrêtant, torturant, démantelant les réseaux avec une efficacité redoutable et une impitoyable férocité. L'un devenait Le Monstre de Bourges, l'autre La Hyène de la Gestapo...

C'est l'implacable mécanique de cette terrifiante métamorphose que l'auteur restitue ici. S'appuyant sur les propres tentatives de justification de Paoli et de Morris, sur des témoignages, sur les travaux des historiens, il ressuscite les deux gestapistes, les suit pas à pas dans les étapes de leur vie, jusque dans les noirceurs du crime, explorant les méandres de leurs âmes et de leurs égarements. La France de l'Occupation a aussi été celle du courage, du refus de la défaite et de la soumission, avec un long cortège d'héroïques anonymes. Et de martyrs. L'histoire d'Agnès et Momo, jetés bien malgré eux dans la lutte clandestine, apporte sa part d'espoir et d'humanité à ce récit, brossé autour du destin tristement exemplaire de deux " monstres ", tout à la fois terrifiants et pitoyables.

Retrouvez Les Gestapistes dans toutes les librairies mais aussi sur :
 alapage.com |  amazon.fr |  chapitre.com |  decitre.fr |  laprocure.com