Entête

Né à Blois, je vis depuis une trentaine d’années à Vendôme, ville dans laquelle, pour l’essentiel, j’ai exercé le métier de professeur de Lettres modernes.

Jeune prof
Le jeune prof

Une double passion, pour l’Histoire et l’écriture, a très tôt démangé ma plume d’écolier. C’est ainsi que le jeune pensionnaire du collège de Beaugency, commit, l’année de sa 4ème , un premier récit historique, bleuissant tout un cahier d’écolier, avec la collaboration bien involontaire d’un certain Victor Hugo dont il dévorait alors, avec délectation, les œuvres romanesques.

Passé le temps des études, c’est le jeune prof qui, martyrisant son Olivetti, ébauchait pour le plaisir, des intrigues autour d’évènements et de personnages surprenants ou méconnus de l’Histoire. Mais, faute de temps, il lui fallait reléguer à plus tard le long travail de documentation, puis de rédaction, qu’aurait exigé leur véritable mise en œuvre.

Ronsard
Ronsard
Dessin: Claude Bayle

Néanmoins, il s’adonnait, à l’occasion, à des travaux d’écriture plus ponctuels, tels une biographie régionaliste du poète vendômois Ronsard, ou un scénario pour la télévision tourné par FR3.

La constitution à Vendôme des Compagnons du Lion d’Azur, association qui se donnait pour tâche de réaliser un spectacle historique, allait me jeter, en tant qu’auteur des scénarii et dialogues, dans une aventure trépidante de dix années, le temps de neuf spectacles différents, montés dans le Vendômois, à Chambord, puis jusqu’aux Etats-Unis et l’Irlande.

En spectacle à Chambord
En spectacle à Chambord

Après quoi, et à la demande d’une troupe de théâtre amateur, j’écrivis une première comédie de boulevard. L’accueil qu’elle reçut m’incitant à récidiver, suivirent cinq autres pièces, jubilatoires, que nombre de troupes ont portées avec talent sur les scènes de France, jusqu’au festival off d’Avignon pour deux d’entre elles.

L’heure de la retraite allait enfin me permettre de revenir au projet, longuement mûri, de ces récits historiques plus ambitieux, impliquant un important travail de recherche puis d’écriture, longtemps délaissés, et auxquels je pouvais désormais me consacrer librement.

Ce fut en 2008 un premier roman, La Louve de Blois, qui obtint le Prix Coup de Cœur des Lecteurs aux Journées de l’Histoire, à Blois. Le deuxième, Les Amants de la Folie-Dieu, est paru en mai 2010. Un troisième est à paraître.